Différents modèles d’écrans tactiles pour vos appareils

écrans tactiles

Développés depuis les années 60, les écrans tactiles allient les fonctions d’affichage et de pointage. La technologie d’écran tactile a permis de fabriquer des appareils avec des périphériques restreints et des logiciels ergonomiques. Ils sont actuellement présents sur des équipements utilisés au quotidien, tels que les tablettes, les smartphones, les distributeurs de billets. Tous ne sont pas issus de la même technologie. Il existe actuellement plusieurs types d’écran tactile.

Écran résistif

Ils sont composés de trois couches superposées. La première couche est faite de polyester souple qui, une fois appuyée, se déforme pour toucher la deuxième couche. Celle-ci est faite de matériaux conducteurs d’électricité pour transmettre un signal à l’écran en troisième couche. L’appareil va interpréter l’endroit de ce contact pour réaliser l’action demandée. Ce type d’écran tactile est utilisé par exemple sur les caisses de supermarchés, distributeurs de billets en banques, sur les GPS. Les tablettes graphiques utilisent aussi cette technologie, tout comme certains téléphones portables. L’écran résistif est utilisable avec tous types de pointeurs. Qu’il s’agisse d’un stylet, des gants, de vos doigts, il fonctionnera toujours. Ces écrans ont un coût de production moindre et consomment peu d’énergie. Les inconvénients sont le suivants :

  • Luminosité affaiblie par les deux couches de contact
  • Durabilité de la couche souple à long terme
  • Temps de réponse lent
  • Nécessite parfois une forte pression

Pour d’autres informations, vous pouvez visiter ecrantactile.net.

Écran capacitif

Ces écrans fonctionnent par effleurement et non par la pression. La surface de cette technologie est faite en verre solide. Cette dalle est ensuite parcourue d’une charge d’électricité. En posant votre doigt dessus, son champ électrique est modifié, étant donné que le corps humain est aussi électriquement conducteur. Grâce à cette modification, l’appareil peut calculer la position du point de contact et réaliser l’action demandée. Cette technologie présente plusieurs avantages. La surface étant en verre solide, il est plus résistant. On peut aussi traiter la dalle contre certains chocs et les rayures. Il offre un grand confort d’utilisation grâce à la sensibilité de l’écran. Il suffit d’effleurer l’écran et non d’exercer une forte pression. Autre point intéressant, ces écrans sont beaucoup plus lumineux.  Mais ils présentent aussi plusieurs inconvénients. Ils ne sont utilisables aussi qu’avec les doigts. Les gants ne peuvent pas êtres utilisés, ni les stylets classiques. Par ailleurs, l’humidité et la poussière perturbent l’écran et le rend difficile à utiliser. Mais certaines marques ont trouvé une technologie pour résoudre le problème. Autres problèmes majeurs, cette technologie ne peut pas détecter plusieurs touchers. Mais l’innovation a trouvé la solution à ce problème.

Écran capacitif multi-touch

Cette technologie repose sur le même principe qu’un écran capacitif classique. Seulement, la charge électrique est disposée en quadrillage. Les micros fils présent sont alors calculés indépendamment. Autre point essentiel, ce système est implanté différemment selon la taille et le type d’interface. La précision nécessaire des capteurs dépendent de la taille de l’écran. Un écran plus petit comme celle d’un smartphone nécessite plus de précision. Entre autres, la capacité de l’appareil à détecter plusieurs touchers dépendra du nombre de fils présents sur l’écran. La majorité des smartphones et tablettes actuels utilisent cette technologie. Mais étant plus cher à concevoir, les appareils d’entrée de gamme ne pourront pas détecter 10 positions différentes comme celle de certains produits haut de gamme.

Autres technologies

  • La technologie à infrarouge

Cette technologie utilise aussi un quadrillage, mais à l’aide de rayons infrarouges. Lorsqu’un utilisateur pointe l’écran, ces rayons sont interrompus. Ce système se trouve au dessus de l’écran et n’inclut pas l’écran. Les rayons sont donc interrompus avant même que l’écran soit touché. Le plus souvent, ils sont utilisés avec les écrans de grandes tailles comme les distributeurs automatiques ou les bornes extérieures. Certains GPS utilisent aussi cette technologie.

  • Écran à ondes de surface

La technique consiste ici à émettre des ondes acoustiques à la surface de l’écran. Il y a ensuite 4 capteurs placés aux coins de l’écran pour analyser les coordonnées du point de contact. Cette technologie s’appelle fonctionnement à ondes acoustiques.

Voici maintenant le fonctionnement à ondes de surface. Le processus utilise l’écran pour émettre les ondes à la surface de l’écran. Lors d’un contact, les ondes sont absorbées et perturbées. On retrouve cette technologie par exemple sur un Albatron Touch ou les TouchSmart. Les avantages de ces écrans : une très bonne luminosité, plus de cinquante millions de contact. Ce type d’écran peut être utilisé avec toutes les catégories d’objets rigides. A noter que ces écrans ont une très longue durée de vie. Mais il y a toujours quelques inconvénients en contrepartie. Il suffit de quelques poussières ou une petite rayure pour arriver à perturber ces écrans. Les ondes étant très sensibles, la moindre égratignure peut créer des interférences et fausser les calculs. Par rapport à la technologie capacitive, son temps de réaction est un peu long.

L’iPhone 4 blanc est disponible en chine mais
HDR Camera Enable pour iPhone 3G et 3GS sur Cydia